Ce 7 mai 2022, le Chef de l’État ivoirien annonce via un communiqué officiel le décès soudain du Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire Amadou Soumahoro. Quelques mois plus tôt, Patrick Achi devenait premier ministre par intérim suite à la mort de son prédécesseur Hamed Bakayoko. Mais qui était Bakayoko, le premier ministre pressenti pour prendre la succession d’Alassane Ouattara ? ministre de la Défense, il prend ses fonctions de numéro 2 du gouvernement en Aout 2020. À la fin de la même année, un cancer du foie en phase terminale lui est diagnostiqué sachant qu'il était aussi atteint du Covid-19 et du paludisme.

La Côte d’Ivoire subit ces dernières années de brutales disparitions de responsables politiques au plus haut sommet de l’État. Qu’arrive-t-il aux premiers ministres et présidents d’institutions du pays premier producteur mondial de fèves de cacao ? existe-t-il une explication simple des successions de malheurs aux incombants de la fonction ? un rappel historique s’impose. 

Le 10 mars 2021, Patrick Achi devient premier ministre par intérim suite a la mort de son prédécesseur Hamed Bakayoko. Il sera confirmé à ce poste, le 26 mars de la même année. Mais qui était Bakayoko ? le premier ministre pressenti pour prendre la succession d’Alassane Ouattara. Ministre de la Défense, il prend ses fonctions de numéro 2 du gouvernement en Aout 2020. À la fin de la même année un cancer du foie en phase terminale lui est diagnostiqué. Au même moment, il était atteint du Covid-19 et du paludisme. Il décèdera en Allemagne le 10 mars 2021. Bakayoko était lui-même premier ministre par intérim ; car son prédécesseur Amadou Gon Coulibaly atteint de pathologie cardiaque a succombé un malaise cardiaque le 8 juillet 2020 en plein conseil des ministres. En poste depuis 2017, celui qui était l’autre poulain d’Alassane Ouattara avait été transporté en France pour se faire suivre à l’hôpital Américain. Ce 7 mai 2022, le Chef de l’État ivoirien annonce via un communiqué officiel, le décès soudain du Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire Amadou Soumahoro.

En 2015, lors de sa réélection, Ouattara annonce qu’il ne se représentera pas, conformément aux dispositions prévues par la constitution. Il se retrouve donc selon les pronostics à devoir affronter Guillaume Soro lors du scrutin présidentiel de 2020. Guillaume Soro, c’est son ancien ministre de la Défense, lui même ancien premier ministre, qui, après un exil de 6 mois en France  à tenté sans succès de revenir en Côte d’Ivoire. Un mandat d’arrêt ayant été émis à son encontre, mandat dont la suspension est demandée par la Cour Africaine des de l’homme et des peuples, une cour qui visiblement n’a aucune estime de la part des pouvoirs africains qui d’ailleurs ne respectent jamais ses décisions. Il sera condamné par contumace à 20 ans de prison en Avril 2020. Le scrutin présidentiel ivoirien a quand même eu lieu, boycotté certes par l’opposition, donc, sans surprise, avec une réélection de Ouattara pourvu e’un score soviétique de plus de 95% des voix…nous belges, diront nonante cinq pour cent.

Tout porte à croire qu’il ya un difficile enchaînement d’évènements pour la première puissance économique de la zone UEMOA. En réalité tout est parti des élections présidentielles de 2010 où Ouattara (alors premier ministre) et son opposant, le président sortant Laurent Gbagbo. Ces élections avaient occasionné une crise politique puis une guerre civile. La suite se fera au CPI (Cour Pénale Internationale) pour Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé qui passeront dix années derrière les barreaux avant d’être acquittés par la même cour des crimes contre l’humanité prétendument perpétrés lors de cette guerre civile.

Enjeux sur Facebook

This message is only visible to admins.
Problem displaying Facebook posts.
Click to show error
Error: Server configuration issue

Suivez-nous sur Twitter

Envoyer une vidéo

Vous êtes éditeur et vous aimeriez partager votre créativité avec le monde? Soumettez votre vidéo en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Envoyer une vidéo

RECEVEZ L’ACTUALITÉ

Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir nos nouvelles. Restons à jour!

logo couleur Enjeux