Après l'annonce des résultats provisoires par la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante), le ministre français des affaires étrangères s'est arrogé le droit de s'exprimer publiquement sur sa préférence pour la conférence épiscopale pour publier les résultats d'une élection dans un pays souverain fût-il instable.

Après l’annonce des résultats provisoires par la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante), le ministre français des affaires étrangères s’est arrogé le droit de s’exprimer publiquement sur sa préférence pour la conférence épiscopale pour publier les résultats d’une élection dans un pays souverain fût-il instable. Le ministre français invite donc de facto (…par ses propos) le peuple congolais à rejeter les résultats publiés par l’institution officielle d’État qui en a la charge. S’est-il posé la question de l’effet de son propos dans un pays encore en proie en des tensions pré-électorales et bientôt post-électorales ? Au micro de CNEWS, Jean-Yves Le Drian a ainsi pu étaler le pire propos qu’on peut entendre à notre siècle, venant d’un ministre de son rang :

Les élections se sont déroulées à peu près dans le calme, ce qui est une bonne chose, mais il semble bien que les résultats proclamés (…) ne soient pas conformes aux résultats que l’on a pu constater ici ou là, parce que la conférence épiscopale du Congo a fait des vérifications et annoncé des résultats qui étaient totalement différents » Jean-Yves Le Drian

Selon lui, « Monsieur Fayulu était a priori le leader sortant de ces élections ». Le ministre français connaissait donc avant le vote celui qui allait devenir président… se plaisent à rire certains de nos chroniqueurs qui ont suivi l’actualité sur la RDC. Jean-Yves Le Drian rajoutera plus tard que La France a saisi le Conseil de sécurité des Nations unies en fin de semaine dernière « pour que les résultats constatés soient les résultats réels ». La France et son ministre seraient-ils en train d’officialiser la conférence épiscopale du Congo comme étant l’institution officielle devant proclamer les résultats d’une élection ? même si les élections en Afrique ne sont pas toujours des instants de pure bonheur, deux questions précises recherchent toujours ici à la rédaction des réponses :

  • Quel est le rapport entre conférence épiscopale et élections présidentielles ?
  • Monsieur Le Drian demeure t-il toujours ministre français des affaires étrangères ou est-il devenu porte-parole de Martin Fayulu ?

Enjeux sur Facebook

Afro Digital EP04 - La chine est pressée, l'Afrique aussi ! mais... ... Voir plusLire plus
Voir sur Facebook
#Freestyle va mettre en exergue les prises de position et/ou appels à la mobilisation d'artistes par rapport à une problématique sociétale. C'est également une émission dans laquelle des VIP se prêtent au jeu du freestyle artistique afin de donner une visibilité à des réalités méconnues. Freestyle mettra aussi à l'honneur l’engagement de certaines œuvres ou le militantisme d’une expo via une performance artistique en studio.#enjeux #bruxelles #enjeuxtelevision #freestyle #diversité ... Voir plusLire plus
Voir sur Facebook
L'Autre Actu privilégie le ton optimiste, constructif et métissé dans le traitement de l'information. Nos équipes vont se réapproprier la narration de l'histoire, de l'actualité, via un prisme africain et afro-descendant. L'objectif est de mieux correspondre à la diversité telle que nous la vivons au quotidien dans la capitale européenne.#lautreactu #enjeux #enjeuxtelevision #bruxelles #Afrique ... Voir plusLire plus
Voir sur Facebook
Nous entamons la nouvelle saison de Versus, notre émission qui met à l'honneur les parcours inspirants d'anonymes et de célébrités. Puisque nous sommes tous potentiellement une PERSONA inspirante, n'hésitez pas à écrire à sarah@enjeux.tv pour vous glisser dans son agenda-studio ou simplement écrivez-nous sur les réseaux sociaux. Vous figurerez peut-être dans cette nouvelle saison.#enjeuxtelevision #Versus #enjeux #diversité ... Voir plusLire plus
Voir sur Facebook

4 mois

Enjeux Télévision
La 33e édition de la Coupe d'Afrique des Nations a livré ce mardi le nom de son dernier pays participant. Il s'agit de la Sierra Leonne à l'issu d'un match rocambolesque reporté maintes fois par la CAF. Le Bénin grand perdant de cette ultime journée rejoint ainsi plusieurs autres grands pays absents de la compétition continentale. Évidemment, Bénin d'Aujourd'hui s'intéresse de plus près aux politiques de gestion du sport dans son ensemble sur le continent mais aussi sur la politisation outrancière du sport dans la plupart des pays. Nul doute que les joueurs ont donné le mailleur d'eux-mêmes. En revanche, les États africains ne devraient pas plutôt commencer à miser sur la formation des compétences locales qui pourront être consolidées par les talents venus de l'extérieur? Parlez-en avec nous !#Ba #africa #AfricaToday #benintoday #sport #CAF #cameroun #Bénin #Nigéria #football ... Voir plusLire plus
Voir sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Envoyer une vidéo

Vous êtes éditeur et vous aimeriez partager votre créativité avec le monde? Soumettez votre vidéo en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Envoyer une vidéo

RECEVEZ L’ACTUALITÉ

Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir nos nouvelles. Restons à jour!

logo couleur Enjeux