La menace des variants pèse sur tous, les experts s’inquiètent que ces souches de virus deviennent dominantes dans les prochaines semaines. Le taux de reproduction du virus (nombre de personnes pouvant être infectées par un porteur du virus) qui oscille aujourd’hui entre 0,98 et 1% pourrait atteindre les 1,65% dans le courant du mois de mars. Ces nouvelles bien pessimistes amènent forcément l’ombre d’un re-confinement.

Sud-Africain- Anglais-Brésilien, mais qui sont ces variants?

Cela fait plus d’un an que le monde entier vit dans une sorte de stase : l’épidémie de SARS CoV-2, plus communément appelé le Coronavirus ou Covid-19.

Si 2020 espérait que 2021 soit plus clémente, force est de constater qu’il n’est rien. Le mois de janvier s’achève et partout dans le monde, les chaînes d’infos n’ont qu’un mot à la bouche : le ou plutôt les variants. Anglais, d’Afrique du Sud ou Brésilien, la rédaction d’Enjeux vous fait le point.

  1. Variant anglais : Il serait 65 % plus contagieux que la version “régulière” du Covid, un chiffre bien à la hausse comparé aux prédictions antérieures de 30 %. 20% en Belgique serait liés à ce variant.
  2. Variant sud-africain : l’annonce de sa détection en Belgique date du 19 janvier 2021, il semble plus résistant aux vaccins. Dans le royaume, le nombre de cas avoisinerait les 70. Signalé à Ostende on l’aurait aperçu à Bruxelles.
  3. Variant brésilien : pas encore détecté en Belgique, un cas a été recensé en Allemagne.

Représentation d'un virus.

Se pose la question de l’efficacité des vaccins sur ces variants.

Moderna, Pfizer et BioNTech ont tous estimé que leurs vaccins étaient efficaces sur les variants anglais et sud-africain.

La menace des variants pèse sur tous, les experts s’inquiètent que ces souches de virus deviennent dominantes dans les prochaines semaines. Le taux de reproduction du virus (nombre de personnes pouvant être infectées par un porteur du virus) qui oscille aujourd’hui entre 0,98 et 1% pourrait atteindre les 1,65% dans le courant du mois de mars. Ces nouvelles bien pessimistes amènent forcément l’ombre d’un re-confinement. De plus amples information devraient être données le 5 février lors du Conseil National de Sécurité.

Encore et toujours la rédaction d’Enjeux encourage tout un chacun à respecter les gestes barrières, observer la distanciation sociale et à porter son masque.

Sarah Mbengue

Sarah Mbengue

Journaliste formée entre Paris, Londres et Bruxelles, elle s'intéresse aux questions de migration, de politique et de société. Avec des compétences en techniques multimédia, Sarah estime qu'être journaliste, c'est donner une voix à ceux qui n'en n'ont pas. Ça tombe bien ! Elle va s'y atteler.

Voir tous les articles

Enjeux sur Facebook

This message is only visible to admins.
Problem displaying Facebook posts.
Click to show error
Error: Server configuration issue

Suivez-nous sur Twitter

Envoyer une vidéo

Vous êtes éditeur et vous aimeriez partager votre créativité avec le monde? Soumettez votre vidéo en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Envoyer une vidéo

RECEVEZ L’ACTUALITÉ

Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir nos nouvelles. Restons à jour!

logo couleur Enjeux