Le 5 juillet à 15h, était organisée une manifestation au Mont des Arts. Masque et règles de distanciation sociale au coeur des préoccupations: "c'est une question de survie, nous n'avons pas le choix d'organiser cette manifestation, et ce malgré la pandémie" nous explique Fatima-Zohra Ait El Maâti.

Touche pas à mon voile!

Un arrêt de la Cour Constitutionelle puis une manifestation. Le voile en Haute-Ecole semble menacé à Bruxelles. Elles prennent la parole: #HijabisFightBack

#HijabisFightBack:

Le 5 juillet à 15h, était organisée une manifestation au Mont des Arts. Masque et règles de distanciation sociale au coeur des préoccupations: “c’est une question de survie, nous n’avons pas le choix d’organiser cette manifestation, et ce malgré la pandémie” nous explique Fatima-Zohra Ait El Maâti. Réalisatrice belgo-marocaine elle est membre du collectif: ImaziReine, elle nous en dit un peu plus sur ce hashtag qui à fait son apparition au mois de Juin:

“Le voile pour moi ce n’est pas un option, ne pas le porter n’est pas une possibilité ou une éventualité”, ces tentatives d’exclusion d’une partie de la population, mettent en danger le lien social selon Ait El Maâti: “on va se retrouver avec des personnes qui abandonne leurs études parce que le port du voile est interdit!”

FightBack?

Sans volonté belligérante ou agressive c’est surtout une réponse, à ce qu’elles considèrent comme une attaque envers leur droit de culte et celui de faire des études.

A la genèse de cette démonstration 4 femmes  issus de divers collectifs féministe: l’ intersectionnalité c’est le mot d’ordre. Imazi-Reine, La 5ème Vague  et Belges comme vous sont les collectifs organisateurs de la manifestation du 5 juillet. Pour les organisatrices, la situation est la suivante:

La Belgique dans laquelle nous étudions et travaillons, dans laquelle nous nous engageons socialement dans un désir profond d’émancipation, d’instruction et d’épanouissement, devrait être une Belgique inclusive où le respect mutuel fait loi.
Etant donné que nous ne pouvons pas compter sur nos représentants pour veiller à ce que cela devienne réalité, nous serons nous-mêmes actrices de ce changement. La lutte ne cessera pas tant que la législation et la jurisprudence belge manquera de prendre en compte les réalités des femmes musulmanes lorsque des décisions les concernant sont prises.
Entre 2500 et 4000 personnes étaient présentes pour 500 personnes attendues.

Un peu de contexte(s)

4 juin 2020, la pandémie de Covid-19 fait toujours rage dans le monde, en Belgique aussi.

En presque toute discretion la Cour Constitutionnelle à sanctionné le droit à la Haute Ecole Francisco Ferre (Bruxelles) d’interdir le port de signes conditionnels dans l’enceinte de l’établissement ou nom du principe de neutralité dans l’éducation.

Faouza Heriche, Échevine de l’Instruction publique francophone, de la Jeunesse et des Ressources humaines tient la même position depuis plus d’une décennie: “interdire d’afficher à l’école toute appartenance religieuse, philosophique ou politique, afin d’éviter qu’un groupe ne puisse exercer des pressions. “.
Dans son communiqué du 5 juin , elle se réjouit de la position prise par la Cour Constitutionnelle: “Ce 4 juin, la Cour constitutionnelle a reconnu le bien-fondé du règlement d’ordre intérieur des établissements d’enseignement supérieur de la Ville de Bruxelles, en particulier celui de la Haute Ecole Francisco Ferrer, relatif à l’absence de port de signes conditionnels dans l’enceinte des lieux d’apprentissage. Ainsi, la Cour garantit la validité du projet pédagogique de la Ville visant à instituer un environnement éducatif totalement neutre et qui évite à chacun.e de subir une pression sociale liée au port ou à l’absence de port de signes conditionnels. “

En Belgique il n’existe pas d’interdiction formelle du port de signe religieux sur la voie publique. En parallèle une action en justice va être menée par le CCIB (collectif contre l’islamophobie en Belgique).

 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Nous étions plus de 4000 aujourd’hui : au delà de toutes les estimations que nous avions pu faire. Cette présence forte démontre qu’il y a un vrai problème et qu’il est temps que nos décideurs politiques ouvrent les yeux. À chacune des personnes qui étaient présentes aujourd’hui, nous souhaitons vous remercier pour votre force et votre mobilisation. À toutes les femmes qui étaient présentes et qui se battent au quotidien : vous êtes incroyables. À tou.te.s les allié.e.s : la lutte continue, nous avons besoin de vous pour mener pleinement ce combat. Ensemble, nous avons le pouvoir de changer les choses. Cette manifestation n’est que le début : nous ne cesserons pas de nous battre. Depuis trop longtemps, nos droits sont bafoués : au sein des établissements scolaires mais également sur différents lieux de travail. Une neutralité inclusive existe et fonctionne : il est temps que la Belgique embrasse pleinement son qualificatif de société démocratique et brise le mur de béton qu’elle a placé devant les carrières de milliers de femmes. #HijabisFightBack

Une publication partagée par Imazi•Reine (@imazi.reine) le

Retour sur Yasmine Ouirhrane, jeune européenne de l’année 2019 et voilée.
Sarah Mbengue

Sarah Mbengue

Journaliste formée de Paris a Londres en passant par Bruxelles, elle s'intéresse aux questions de migrations, de politique et de société. Avec des compétences en techniques multimédia, elle estime qu'être journaliste c'est donner une voix a ceux qui n'en n'ont pas. C'est justement ce à quoi elle va s'atteler durant son séjour chez nous. Bienvenue à Sarah Mbengué

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Enjeux sur Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: Error validating access token: Session has expired on Monday, 20-Aug-18 06:55:30 PDT. The current time is Saturday, 26-Sep-20 03:40:42 PDT.
Type: OAuthException
Code: 190
Subcode: 463
Please refer to our Error Message Reference.

Suivez-nous sur Twitter

Envoyer une vidéo

Vous êtes éditeur et vous aimeriez partager votre créativité avec le monde? Soumettez votre vidéo en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Envoyer une vidéo

RECEVEZ L’ACTUALITÉ

Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir nos nouvelles. Restons à jour!