La population allemande est particulièrement tendue des suites du confinement sur le territoire. Le modèle économique et social allemand est en effet moins protecteur des travailleurs que d'autres homologues européens. De nombreux travailleurs se sont trouvés sans emploi du jour au lendemain, sans revenus ni compléments.

Tous les habitants d’un immeuble de Goettingen ont été placés en quarantaine ce vendredi 19 juin 2020. Au total, ce sont 700 personnes qui ont été confinées. Toutefois, sur ces 700 personnes, 200 ont voulu sortir à tout prix. Les forces de police ont été mobilisées pour contenir les habitants à l’intérieur de l’immeuble.

Escalades des violences

Ces personnes confinées de “force” ont fait état de leur mécontentement. Des altercations avec la police ont éclaté : certains ont lancé des feux d’artifices, des bouteilles ou des barres en métal en direction des forces de l’ordre, selon les autorités allemandes.
Plusieurs officiers auraient été blessés alors que des habitants de l’immeuble tentaient de forcer le cordon de sécurité.

Ce ne sont pas les seuls actes de défiance envers la police allemande qui ont eu lieu ce week-end. Dans la ville de Stuttgart, la nuit de samedi à dimanche a été marquée par les violences. Plusieurs centaines de jeunes ont semé le désordre en s’affrontant entre eux et en pillant les magasins, à la suite d’un contrôle de police dans une affaire de stupéfiants. Sascha Binder, un responsable du parti politique social-démocrate à Stuttgart, n’a pas mâché ses mots en parlant de “scènes dignes d’une guerre civile” et de “combats de rue“.

Des gens se tiennent devant un magasin pillé, le 21 juin 2020, à Stuttgart, en Allemagne. (JULIAN RETTIG / DPA)
Colère sociale

La population allemande est particulièrement tendue des suites du confinement sur le territoire. Le modèle économique et social allemand est en effet moins protecteur des travailleurs que d’autres homologues européens. De nombreux travailleurs se sont trouvés sans emploi du jour au lendemain, sans revenus ni compléments. Il en faut donc peu pour mettre en colère une population qui se sent déjà prise à la gorge.

Les altercations au sein de l’immeuble de Goettingen sont un exemple de cette tension sociale. Sur base des informations récoltées, l’immeuble serait majoritairement habité par des travailleurs précaires, dont des travailleurs temporaires roumains. Confiner ces personnes est donc synonyme, pour elles, d’une perte totale de revenus et de leur emploi. En dépit des risques sanitaires, cette situation est inenvisageable pour eux, et on peut difficilement leur jeter la pierre.

Travailleurs oubliés

Les travailleurs précaires ont donc le sentiment d’être “oubliés” par le gouvernement allemand et d’être “jetés en pâture”, face au virus et aux difficultés financières. Ce ressenti a été accentué par la naissance d’un nouveau foyer d’infection : le plus grand abattoir européen, à Tönnies, a vu le nombre de travailleurs infectés par la Covid19 tripler sur une semaine, avec 1 331 tests positifs.

L’usine est donc temporairement à l’arrêt. Parmi les travailleurs concernés, ils sont une bonne partie à être originaires d’Europe de l’Est (Bulgarie, Roumanie, etc…). Ils ont donc perdu leurs revenus brutalement. En cause de cette vague de contamination ? Le travail manuel, qui pousserait les travailleurs à expectorer plus de particules respiratoires (et potentiellement infectées). Ainsi que l’environnement froid et humide, qui aiderait à la propagation du Coronavirus.

Inès Delpature

Inès Delpature

Journaliste formée aux techniques d'enquête et de récit au sein de l'Université Libre de Bruxelles, Inès s'intéresse à la vulgarisation scientifique, aux thématiques sportives, au niveau automobile et équin. Outre le journalisme, elle s'épanouit aussi en tant que créatrice de contenus vidéos. Ces deux casquettes lui offrent l'occasion de faire ce que qu'elle préfère via ces métiers : donner une voix à une cause, de la visibilité à un projet, et participer, de loin ou de près à votre ascension définie.

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Enjeux sur Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: Error validating access token: Session has expired on Monday, 20-Aug-18 06:55:30 PDT. The current time is Saturday, 26-Sep-20 04:09:50 PDT.
Type: OAuthException
Code: 190
Subcode: 463
Please refer to our Error Message Reference.

Suivez-nous sur Twitter

Envoyer une vidéo

Vous êtes éditeur et vous aimeriez partager votre créativité avec le monde? Soumettez votre vidéo en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Envoyer une vidéo

RECEVEZ L’ACTUALITÉ

Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir nos nouvelles. Restons à jour!