Abdelaziz Bouteflika à fait 20 ans de pouvoir et quatre mandats à la présidence de l’Algérie. Les manifestations s'enchaînent notamment à Bruxelles où il faut '' s’indigner contre cette élection de la honte '' selon les responsables. Sur les 23 candidatures déposées, seules cinq ont été validées : tous des proches du président déchu.

Poussé à la démission par les manifestations dès le 16 février 2019, il annoncera sa démission dans les semaines suivantes. À quelques jours du scrutin prévu le 12 décembre, les manifestations se poursuivent notamment à Bruxelles où la diaspora s’était donnée rendez-vous le 30 novembre. S’indigner contre cette élection de la “honte”: sur les 23 candidatures déposées, seules cinq ont été validées: tous des proches du président déchu. Le profil des manifestants en Algérie et ailleurs est pluriel: toutes générations, classes sociales et idéologies politiques confondues mais qui s’accordent sur un point: il faut que cela s’arrête! Si les perspectives d’avenir sont nombreuses; quelles seront les séquelles de ces deux décennies ,qualifiées de dictatures par certains, du règne Bouteflika? Mohammed Tahar Bensaada, politologue et professeur de philosophie tente de répondre à ces questions.

 

Ajouter un commentaire

Enjeux sur Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: Error validating access token: Session has expired on Monday, 20-Aug-18 06:55:30 PDT. The current time is Sunday, 19-Jan-20 01:48:54 PST.
Type: OAuthException
Code: 190
Subcode: 463
Please refer to our Error Message Reference.

Suivez-nous sur Twitter

Envoyer une vidéo

Vous êtes éditeur et vous aimeriez partager votre créativité avec le monde? Soumettez votre vidéo en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Envoyer une vidéo

RECEVEZ L’ACTUALITÉ

Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir nos nouvelles. Restons à jour!