Le musée de la ville de Gand présente exceptionnellement les collections que la police judiciaire gantoise a réunies au fil de ses enquêtes depuis les années 30

Ce n’est un secret pour personne : le crime et la violence fascinent depuis la nuit des temps. Il suffit de jeter un œil aux centaines de romans noirs qui garnissent les rayons des bibliothèques pour s’en convaincre, sans même parler des innombrables adaptations, plus ou moins réussies, qui en sont issues pour la télévision et le cinéma. Mais derrière le rideau de la fiction, il y a de véritables enquêtes, durant lesquelles des policiers bien réels se sont creusés la tête sur la fameuse question : qui a tué ?

C’est pour réconcilier réalité judiciaire et imaginaire populaire que le STAM, le musée de la ville de Gand, a aménagé plusieurs de ses salles en « Het Museum van de Misdaad ». Ou, dans l’autre langue de Jacques Brel : « Le Musée du Crime ». Celui-ci est issu d’une collaboration entre le musée et la police judiciaire de Gand pour démanteler un réseau de trafiquants d’œuvres d’art. Enquêteurs et conservateurs se sont mis d’accord pour dévoiler au grand public une partie de l’univers professionnel que représente une affaire criminelle. Or, la police judiciaire de Gand conserve, depuis sa fondation dans les années 1930, une collection très particulière composée de photos, d’objets et de dossiers illustrant comment certains crimes ont été résolus. Des pièces qui ne sont d’ordinaire consultables que pour les policiers ou les magistrats qui en feraient la demande. C’est donc un immense privilège pour le STAM de pouvoir présenter une partie de ce « Musée du Crime », et c’est une occasion à ne pas manquer pour les visiteurs.

L’exposition aborde chaque étape d’une enquête, depuis la découverte d’un corps à l’autopsie, en passant par la fouille des lieux ou l’appel à différents experts. Documents d’époque et objets saisis permettent de comprendre aisément l’évolution du métier d’enquêteur depuis l’entre-deux-guerres, mais aussi l’évolution du regard de la société sur des idées telles que la justice ou la moralité.

L’exposition est accessible jusqu’au 30 avril prochain. Attention, elle reste déconseillée aux moins de 16 ans : certaines pièces exposées pourraient en effet choquer les plus sensibles.

Matthias Bertrand

Matthias Bertrand

Titulaire d'un diplôme de Master en Journalisme de l'Université libre de Bruxelles, il est journaliste indépendant spécialisé dans l'écrit à travers les productions imprimées et en ligne. Vidéaste amateur, curieux de des évolutions politiques et sociétales, passionné de culture sous toute ses formes, je suis convaincu que les médias ont un rôle très important.

Voir tous les articles

Enjeux sur Facebook

Afro Digital EP04 - La chine est pressée, l'Afrique aussi ! mais... ... Voir plusLire plus
Voir sur Facebook
#Freestyle va mettre en exergue les prises de position et/ou appels à la mobilisation d'artistes par rapport à une problématique sociétale. C'est également une émission dans laquelle des VIP se prêtent au jeu du freestyle artistique afin de donner une visibilité à des réalités méconnues. Freestyle mettra aussi à l'honneur l’engagement de certaines œuvres ou le militantisme d’une expo via une performance artistique en studio.#enjeux #bruxelles #enjeuxtelevision #freestyle #diversité ... Voir plusLire plus
Voir sur Facebook
L'Autre Actu privilégie le ton optimiste, constructif et métissé dans le traitement de l'information. Nos équipes vont se réapproprier la narration de l'histoire, de l'actualité, via un prisme africain et afro-descendant. L'objectif est de mieux correspondre à la diversité telle que nous la vivons au quotidien dans la capitale européenne.#lautreactu #enjeux #enjeuxtelevision #bruxelles #Afrique ... Voir plusLire plus
Voir sur Facebook
Nous entamons la nouvelle saison de Versus, notre émission qui met à l'honneur les parcours inspirants d'anonymes et de célébrités. Puisque nous sommes tous potentiellement une PERSONA inspirante, n'hésitez pas à écrire à sarah@enjeux.tv pour vous glisser dans son agenda-studio ou simplement écrivez-nous sur les réseaux sociaux. Vous figurerez peut-être dans cette nouvelle saison.#enjeuxtelevision #Versus #enjeux #diversité ... Voir plusLire plus
Voir sur Facebook

4 mois

Enjeux Télévision
La 33e édition de la Coupe d'Afrique des Nations a livré ce mardi le nom de son dernier pays participant. Il s'agit de la Sierra Leonne à l'issu d'un match rocambolesque reporté maintes fois par la CAF. Le Bénin grand perdant de cette ultime journée rejoint ainsi plusieurs autres grands pays absents de la compétition continentale. Évidemment, Bénin d'Aujourd'hui s'intéresse de plus près aux politiques de gestion du sport dans son ensemble sur le continent mais aussi sur la politisation outrancière du sport dans la plupart des pays. Nul doute que les joueurs ont donné le mailleur d'eux-mêmes. En revanche, les États africains ne devraient pas plutôt commencer à miser sur la formation des compétences locales qui pourront être consolidées par les talents venus de l'extérieur? Parlez-en avec nous !#Ba #africa #AfricaToday #benintoday #sport #CAF #cameroun #Bénin #Nigéria #football ... Voir plusLire plus
Voir sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Envoyer une vidéo

Vous êtes éditeur et vous aimeriez partager votre créativité avec le monde? Soumettez votre vidéo en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Envoyer une vidéo

RECEVEZ L’ACTUALITÉ

Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir nos nouvelles. Restons à jour!

logo couleur Enjeux